Fermer



Actes terroristes

Publié le 04/07/2016 - Dernière mise à jour le 10/08/2016

Acteurs

Guichet unique d'information et de déclaration pour les victimes : http://www.gouvernement.fr/guide-victimes

Fonds de garantie des victimes d'actes de terrorisme et d'autres infractions

Secrétariat d'état à l'aide aux victimes : http://www.gouvernement.fr/aide-aux-victimes-terrorisme-accidents

Assurance maladie

Cellule interministérielle d'aide aux victimes

Associations d'aide aux victimes : INAVEM, Paris Aide aux Victimes

Associations de victimes : FENVAC, Life for Paris, 13onze15 : fraternité et vérité. A l’image de ce qui existe depuis plus de 20 ans suite à une catastrophe, on observe depuis quelques années une volonté des victimes d’un attentat de créer une association spécifique. Il existe ainsi une association pour chacun des attentats suivants : attentat au café Argana à Marrackech, attentat au musée du Bardo, attentats du 13 novembre et attentats à Ouagadougou.
Pour les victimes, les objectifs sont toujours les mêmes : se rassembler, s’entraider et agir en commun pour la vérité et une juste indemnisation. Chaque association a également une action mémorielle.
Pour les pouvoirs publics, l’existence de ces associations de victimes permettent d’avoir un interlocuteur identifié et organisé. Le Parlement vient d’ailleurs de marquer la reconnaissance de ces associations en leur permettant dorénavant de se constituer partie civile dans les procédures pénales.
Beaucoup de ces associations sont membres de la FENVAC qui assure un rôle de soutien en sa qualité de fédération.

Haut de page