Fermer



Agrégats de cancers et autres pathologies chroniques

Publié le 30/10/2015

Investigation d’agrégats de cas de pathologies chroniques en milieu professionnel

L’InVS reçoit régulièrement, aussi bien au niveau national que dans les régions, des signalements d’événements de santé inhabituels survenus en milieu professionnels qui lui sont transmis par les acteurs de terrain. La majorité de ces signalements concerne des cas groupés d’une même maladie, essentiellement des cancers, ou de mêmes symptômes. Plus rarement, il s’agit du signalement d’une exposition qui met potentiellement en danger la santé de travailleurs.

Face à l’accroissement du nombre de ce type de signalements depuis 2006, l’InVS a souhaité développer un dispositif régionalisé, les Gast (Groupes d’alerte en santé travail), dans l’objectif d’organiser en région la réponse aux événements sanitaires inhabituels en milieu professionnel.

La démarche d’investigation d’agrégats de cas de pathologies chroniques en milieu professionnel

La démarche générale d’investigation d’agrégats en entreprise est similaire à la méthode d’investigation en population générale décrite dans le Guide méthodologique pour l’évaluation et la prise en charge des agrégats spatio-temporels de maladies non infectieuses publié en 2005 et décrivant de manière détaillée la démarche de l’investigation elle-même. Comme en population générale, la finalité de cette démarche est in fine i) de vérifier la réalité d’un excès de cas d’une pathologie chronique selon des critères épidémiologiques et ii) d’identifier si une exposition commune aux cas est à l’origine de la survenue de ce regroupement spatio-temporel.

Une des particularités de l’investigation des suspicions d’agrégats en milieu professionnel est la possibilité de reconstituer, avec l’aide du service des ressources humaines et de la médecine du travail, la cohorte des personnes ayant travaillé dans l’entreprise ou l’institution concernée au cours de la période qui définit dans le temps le regroupement. Tous les nouveaux cas de la maladie d’intérêt sont alors recherchés dans la cohorte et décrits. Ce nombre de cas incident est ensuite comparé au nombre de cas de cette maladie qui serait survenu, au cours de la même période, dans une population de structure démographique comparable, prise comme référence. Si l’agrégat spatio-temporel est confirmé, l’exposition professionnelle de chaque cas est étudiée afin de rechercher l’existence d’un facteur commun pouvant expliquer le regroupement.

Les principes méthodologiques de l’investigation des agrégats spatio-temporels de maladies en milieu professionnel sont décrits dans un document publié par l’InVS en 2004 : Surveillance épidémiologique de la mortalité et investigation d’agrégats spatio-temporels en entreprise. Guide sur la surveillance épidémiologique en entreprise.

De plus, ce guide montre l’intérêt et fournit les principes d’une surveillance épidémiologique systématique de la mortalité en milieu professionnel. La mise en place d’une cohorte prospective des travailleurs permet de recueillir et d’enregistrer au fil du temps un ensemble d’informations utiles : date de début et de fin d’occupation du poste, atelier ou secteur d’affectation, expositions à des nuisances professionnelles. Avec la connaissance du statut vital et de la cause médicale du décès des personnes constituant la cohorte, ces données permettent d’analyser régulièrement la mortalité dans le personnel, selon les caractéristiques de l’emploi, et ainsi de détecter des anomalies permettant de guider et cibler des mesures de protection des travailleurs. La surveillance en milieu professionnel, au moyen d’une cohorte prospective, peut également concerner l’incidence d’une ou plusieurs maladies mais sa mise en œuvre est plus difficile.

Surveillance épidémiologique de la mortalité et investigation d’agrégats spatio-temporels en entreprise. Principes généraux et données nécessaires.

Télécharger le guide :

C Buisson, E Bourgkard, M Goldberg, E Imbernon. Surveillance épidémiologique de la mortalité et investigation d’agrégats spatio-temporels en entreprise. Principes généraux et données nécessaires. Guide méthodologique. Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire, 2004. 40 p.

Ce guide a été conçu pour fournir aux médecins du travail (et acteurs concernés) la description des données indispensables à recueillir de façon systématique pour réaliser sans trop de difficultés :
- une surveillance épidémiologique systématique de la mortalité (avec un recueil de données administratives) ou de l'incidence d'une pathologie dans l'entreprise (sous réserve de disposer de données administratives complètes et de données médicales exhaustives sur les cas incidents) ;
- une investigation d'agrégat spatio-temporel de cas.

Consultez la liste des publications décrivant les investigations de cas groupés de cancers et autres pathologies chroniques en milieu professionnel réalisées par l’InVS.

Haut de page