Fermer



Surveillance des plombémies professionnelles

Publié le 02/11/2012

Environ 130 000 salariés potentiellement exposés au plomb bénéficient de dosages réguliers de plombémie dans le cadre de la médecine du travail sans qu’aucune donnée ne soit disponible à l’échelle nationale ou populationnelle. Dans ce contexte, l’Institut de veille sanitaire (InVS) a été sollicité par la Direction générale de la santé (DGS) et la Direction générale du travail (DGT) pour mettre en place un système de surveillance permettant de documenter l’imprégnation au plomb des salariés en France et de proposer des recommandations de surveillance. Dans un premier temps, l’InVS met en place une étude de faisabilité en Ile-de-France et dans le Nord-Pas-de-Calais à partir de septembre 2012.

Sommaire du dossier

Haut de page