Fermer



Publications et outils

Publié le 19/12/2017

Environnement et santé

Elaboration de valeurs de référence d'exposition à partir de données de biosurveillance

Définition d’une stratégie d’élaboration pour le programme national de biosurveillance

Auteur(s) : Rambaud L, Saoudi A, Zeghnoun A, Deureumaux C, Fillol C
Editeur(s) : Santé publique France
ISBN NET : 979-10-289-0404-3
Citation suggérée : Élaboration de valeurs de référence d’exposition à partir de données de biosurveillance. Saint-Maurice : Santé publique France, 2017. 26 p.
Publication non disponible au format papier

RÉSUMÉ :

L’un des objectifs du programme national de biosurveillance piloté par Santé publique France est d’élaborer des valeurs de référence d’exposition (VRE) pour la population française. Ces VRE indiquent, sous la forme d’une valeur synthétique, le niveau de bruit de fond d’imprégnation de la population, ou de sous-groupes de populations, à une substance donnée et à un moment donné. Leur utilisation permet de comparer les niveaux d’imprégnation à l’échelle locale ou internationale. Elles constituent une aide à la décision dans la mise en oeuvre de mesure de gestion sanitaire au niveau local et permettent au niveau national, d’évaluer l’efficacité des politiques publiques mises en oeuvre dans le but de limiter l’exposition aux substances chimiques préoccupantes. Ces VRE ne permettent en revanche pas de caractériser directement le risque sanitaire lié à un niveau d’exposition donné.
Afin de fixer un cadre standardisé d’élaboration des VRE françaises et d’assurer une bonne comparabilité avec les valeurs internationales, il était nécessaire de définir une stratégie d’élaboration de VRE à partir des données françaises de biosurveillance.
La stratégie d’élaboration des VRE présentée au sein de ce rapport vise à harmoniser le processus de production des VRE à partir des données françaises de biosurveillance. Cette stratégie repose sur l’analyse des options utilisées à l’international et s’inspire des choix retenus par la majorité des experts scientifiques en biosurveillance humaine à travers le monde (Allemagne, Canada, Tchéquie, Brésil, etc.), à savoir l’utilisation du percentile 95 de la distribution des niveaux d’imprégnation comme base de dérivation des VRE. L’application successive de critères d’exclusion, d’autorisation et de partition sur les données de biosurveillance assure la production de VRE françaises standardisées et comparables au niveau international.
Les efforts engagés dans le cadre de ce travail apporteront une contribution à la définition d’une stratégie européenne d’élaboration des VRE dans le cadre du projet HBM4EU.

Rapport  [pdf - 1,03 Mo]

Mots-clés :

valeurs de référence, exposition, biosurveillance

SUMMARY

One aims of the French National Biomonitoring program leaded by Santé publique France is to provide exposure reference values (ERV) for the French population. These ERV summarize the background exposure level for a population or a subpopulation, for a given substance at a given time. Their use allows comparison between exposure levels at local or international scale. These values are considered as decision aids for the implementation of management measures at local scale and help to assess the efficiency of public policies that aims to reduce exposure to harmful substances at national scale. These ERV must not be considered as health related values as they do not provide any information on the risk level associated with a particular level of exposure.
To set a standardized framework for the elaboration of French ERV and ensure good comparability with international ERV, it was necessary to define a national strategy for the derivation of ERV from national human biomonitoring data.
The strategy presented in this report aims to harmonise the ERV production process from national biomonitoring data. It stands on a review of international strategies used to derive ERV around the world and take inspiration from scientific experts from Germany, Canada, Czech Republic and Brazil, who uses the 95th percentile as basis to derive ERV. The application of exclusion, authorization and partitioning criteria on biomonitoring data ensure the production of standardized values that are comparable at international scale.
The work engaged in this process will contribute to the definition of a European strategy to derive exposure reference values within the HBM4EU project.

Keywords :

reference values, human biomonitoring, France

Haut de page