Fermer



Publications et outils

Publié le 21/12/2017

Maladies chroniques et traumatismes

Cancers autour de la plateforme chimique de Roussillon

Analyse des données de mortalité et d’incidence des années 2003-2013 dans les communes riveraines de la plateforme chimique de Roussillon

Auteur(s) : Malagutti F, Yvon JM, Pépin P
Editeur(s) : Santé publique France
ISSN : en cours
ISBN NET : 979-10-289-0384-8
Citation suggérée : Malagutti F, Yvon JM, Pépin P. Cancers autour de la plateforme chimique de Roussillon. Analyse des données de mortalité et d'incidence des années 2003-2013 dans les communes riveraines de la plateforme chimique de Roussillon. Saint-Maurice : Santé publique France, 2017. 37 p.
Publication non disponible au format papier

RÉSUMÉ :

En 2015, l'Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes a sollicité Santé publique France pour documenter d’éventuels excès de cancers parmi les riverains de la plateforme chimique de Roussillon (département de l'Isère).

Les données de mortalité et d'incidence recueillies auprès du CépiDC de l'Inserm et du registre des cancers de l'Isère, portent sur la période 2003 à 2013. Les SMR et SIR (ratios standardisés de mortalité et d'incidence), obtenus par standardisation indirecte, sont analysés sur les six communes jouxtant la plateforme, avec le département de l'Isère en référence.

L'étude montre une fréquence légèrement plus élevée de cancers chez les hommes (de l'ordre de +8% par rapport à ce qui est observé chez les hommes du département de l'Isère) et un niveau de mortalité par cancer qui n'est pas différent de la moyenne départementale. Chez les femmes, l'incidence des cancers et la mortalité par cancer de l’ensemble des 6 communes du secteur de Roussillon sont comparables à celles du département de l'Isère.

Les analyses par localisation cancéreuse montrent que les cancers touchant les voies respiratoires et principalement le mésothéliome de la plèvre (cancer de la membrane protectrice du poumon) sont en excès sur le secteur de Roussillon. Pour le mésothéliome de la plèvre, le risque, en termes d'incidence et de mortalité, est multiplié par plus de 5 au sein de la population masculine de l'étude par rapport à la population masculine de l'Isère. De façon moins marquée, une surmortalité significative par cancers du larynx, de la trachée, des bronches et du poumon est observée chez les hommes et chez les femmes du secteur.

Aucune autre localisation cancéreuse n'est retrouvée en excès parmi les riverains de la plateforme chimique de Roussillon.

L'excès global observé de cancers chez les hommes est en grande partie attribuable au mésothéliome de la plèvre, lui-même largement imputable à une exposition professionnelle à l'amiante utilisée au sein de la plateforme chimique. Cette exposition pourrait aussi expliquer une partie de l’excès de décès par cancers du larynx, de la trachée, des bronches et du poumon sur la zone.

Ainsi, l'origine du sur-risque des cancers dans cette zone d'étude apparaît plutôt en faveur d'une exposition professionnelle qu'environnementale, bien que l'étude ne permette pas d’établir la causalité de la relation observée.

Rapport  [pdf - 1,26 Mo]

Mots-clés :

cancer, mortalité, incidence, plateforme chimique de Roussillon

SUMMARY

Cancers around the chemical platform of Roussillon

In 2015, the Regional Health Agency Auvergne-Rhône-Alpes has requested "Santé publique France", the French national public health agency, to document any excess of cancers among the residents of the chemical platform of Roussillon (Isère department).

The mortality and incidence data collected from the Inserm CépiDC and the Isère Cancer Registry focus on the 2003 to 2013 period. The SMR and SIR (standardized mortality and incidence ratios) obtained by indirect standardization, are analyzed on the six municipalities adjacent to the platform, with the department of Isère in reference.

The study shows a slightly higher incidence of cancers among men living in the area (around 8% compared to men in the Isère department) and a mortality rate Cancer that is not different from the departmental average. For women, incidence of cancer and cancer mortality are at the same level in the area as in the Isère department.

Analyzes by cancer localization show that cancers affecting the respiratory tract and mainly the mesothelioma of the pleura (cancer of the protective membrane of the lung) are in excess in the Roussillon area. For mesothelioma of the pleura, the risk, in terms of incidence and mortality, is multiplied by more than 5 in the male population of the study compared to the male population of Isère. To a lesser extent, there is an excess mortality (Statistically significant) from cancers of the larynx, trachea, bronchi and lung in men and women in the sector.

No other cancer sites are found in excess among the residents of the chemical platform of Roussillon.

The overall observed excess of cancers in men is largely attributable to mesothelioma of the pleura, itself largely due to occupational exposure to asbestos, used within the chemical platform. This exposure could also explain some of the excess deaths from cancers of the larynx, trachea, bronchi and lung on the area.

Thus, the origin of the over-risk of cancers in this study area appears rather due to occupational exposure than environmental exposure, although the study does not allow establishing the causality of the observed relationship.

Keywords :

cancer, mortality, incidence, chemical platform of Roussillon

Haut de page