Fermer



PUBLICATIONS

Publié le 01/10/2001 - Dernière mise à jour le 10/08/2007

Maladies infectieuses

Myofasciite à macrophages : rapport d'investigation exploratoire

En 1997, un nouveau type de lésion musculaire histologique, dénommée "myofasciite à macrophages" (MFM), a été identifié dans des centres d'anatomo-pathologie, membres du Groupe de recherche sur les maladies musculaires acquises et dysimmunitaires (GERMMAD). En mars 1998, l'Institut de veille sanitaire (InVS) alerté par le GERMMAD, a débuté une enquête épidémiologique ayant pour objectifs de : décrire précisément les cas identifiés dans les centres de myopathologie, proposer une définition de cas, générer des hypothèses quant à d'éventuels facteurs de risque de survenue de cette pathologie nouvelle. Toute personne identifiée dans les centres d'anatomo-pathologie en France chez qui une image correspondant aux critères histologiques de myofasciite à macrophage était identifiée a été incluse dans l'étude. Une fois le diagnostic de MFM histologique posé, le centre de myologie avertissait l'InVS, qui contactait le patient afin d'obtenir son accord pour participer à l'étude. Un questionnaire standardisé était alors administré. Les informations recueillies abordaient des éléments d'ordre démographique, clinique et biologique ; les antécédents médicaux personnels et familiaux, les traitements et vaccinations reçus, des éléments liés à des expositions notamment professionnelles et environnementales ont été également recueillis. Au 31 mai 2000, 73 patients avaient été notifiés à l'InVS. Parmi ceux-ci, 53 (72%) avaient pu être retrouvés et interrogés. Le rapport présente les résultats de l'étude exploratoire et discute les hypothèses concernant les facteurs de risque potentiels, en particulier l'hypothèse vaccinale. Cette étude exploratoire à permis d'orienter les actions et les axes de recherches épidémiologiques à venir. Cette investigation exploratoire est une illustration de la réponse apportée par le nouveau système de veille sanitaire, face à l'apparition d'un syndrome jusqu'alors non décrit ailleurs et de cause inconnue. Cette réponse entre dans le cadre des missions de veille prospective visant à identifier et caractériser le plus précocement possible tout phénomène émergent, afin d'en faciliter le suivi. (R.A.)

Télécharger le document [pdf - 0.61Mo]
Télécharger la notice bibliographique

Mots-clés :

France Enquête épidémiologique Méthode Donnée statistique