Fermer



PUBLICATIONS

Publié le 01/01/2009 - Dernière mise à jour le 02/03/2010

Évaluation de la prévalence de la filariose lymphatique en 2008 en Polynésie française. Numéro thématique. Polynésie française : une situation particulière

Introduction - Le programme régional d'élimination de la filariose lymphatique dans le Pacifique (PacELF) a été mis en place en Polynésie française en 2000. Il était nécessaire de mesurer son impact en 2008 sur tout le territoire pour décider de la suite à lui donner. Méthodes - Enquête transversale sur un échantillon stratifié en grappes à deux degrés, représentatif de la population âgée de 2 ans et plus de la Polynésie française, sur la base d'un questionnaire standardisé administré en mode face à face et d'un prélèvement veineux pour le diagnostic de l'infection filarienne. Résultats - L'étude a mis en évidence une prévalence de 11,3% d'antigénémie positive (AD12) par immunochromatographie (ICT). Dix pour cent d'entre eux étaient microfilarémiques. La morbidité filarienne est de 0,5%. Conclusion - Aucune des strates étudiées ne présentait une prévalence d'infection inférieure à 1% (par ICT) correspondant au seuil d'élimination de la filariose lymphatique défini par le programme PacELF. Ces résultats confirment que l'endémie filarienne reste bien présente en Polynésie française. (R.A.)

Télécharger le document [pdf - 0.13Mo]
Télécharger la notice bibliographique

Mots-clés :

Filariose Enquête transversale Prévalence Endémie Polynésie