Cas groupés de coqueluche dans une maison de retraite de Gironde. Juillet 2006

 


Télécharger le rapport au format Acrobat (pdf -410 Ko)


Le 30 juin 2006, le directeur d’une maison de retraite informait la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (Ddass) de Gironde de la survenue de 4 cas de coqueluche avérés au sein du personnel et des résidents de l’établissement. Une investigation auprès de l’ensemble des résidents et du personnel de la maison de retraite a été mise en œuvre afin de confirmer et de décrire l’épidémie, en vue de proposer d’éventuelles recommandations sur les mesures de contrôle adaptées.
Le recueil des données a été réalisé à l’aide des dossiers médicaux des résidents et d’un questionnaire standardisé administré aux personnes qui répondaient aux définitions de cas préconisées par le Conseil supérieur d’hygiène publique de France (CSHPF). L’investigation microbiologique a complété ces données.
L’étude portait sur les 74 résidents et les 46 membres du personnel. Au total, 13 cas ont été recensés, dont 5 résidents et 8 membres du personnel entre le 15 mai et le 13 juillet. La courbe épidémique mettait en évidence un cas index parmi les résidents et était compatible avec une transmission interhumaine de la maladie à l’intérieur de la maison de retraite. La symptomatologie était très variable en fonction des cas.

Il s’agit de la première épidémie de coqueluche en collectivité pour personnes âgées signalée en France. Cet épisode confirme que malgré des niveaux de couverture vaccinale infantile élevés en France, la bactérie circule toujours et peut être à l’origine d’épidémies dans des collectivités d’adultes. L’investigation a été l’occasion de rappeler l’importance de la recherche de coqueluche devant toute toux persistante et de la mise en place de mesures de contrôle devant les cas groupés de pathologies respiratoires infectieuses survenant en collectivité.


Pertussis outbreak in a nursing home, Gironde, France. July 2006

On 30 June 2006, the Aquitaine Regional Epidemiology Unit was alerted on the occurence of four pertussis cases among the staff and the residents of a nursing home. An on-site investigation among the residents and the staff of the nursing home was performed to confirm and describe the outbreak in order to propose control measures.
Data were collected from the residents’ medical records and through a standardized questionnaire administered to all persons meeting the case definitions of the French High Council of Public Hygiene. Serum specimens were also collected for serology.
All 74 residents and 46 members of the staff were included in the survey. Altogether, 13 cases were identified (5 residents, 8 staff). Of 10 serological tests, 7 were positive. The epidemic curve showed the presence of an index case among residents and was compatible with person-to-person transmission within the nursing home. The clinical spectrum varied according to cases.

This is the first pertussis outbreak in a nursing home reported in France. This episode confirms that in spite of high vaccine coverage for pertussis in France, Bordetella pertussis is still circulating and can be responsible for outbreaks in adults. It is thus important to search for pertussis in adults with unexplained cough. Standard control measures must be implemented early when cases of respiratory disease occur in community settings, even before microbiological results.

 

 

TÚlÚcharger Acrobat Reader

Page précédente

 


Institut de veille sanitaire
Mise en ligne le 6 septembre 2007

CONTACTS Contactez l'InVS