Description des cas de saturnisme de l’enfant survenus en France au cours de l’année 2006.

Note technique


Télécharger le rapport au format Acrobat (pdf -730 Ko)


Cette note décrit les cas de saturnisme de l’enfant survenus en 2006. Les données exploitées sont issues du Système national de surveillance des plombémies chez l’enfant qui repose d’une part sur la notification des cas de saturnisme par les Directions départementales des affaires sanitaires et sociales, et d’autre part sur l’enregistrement par les Centres antipoison de chaque plombémie prescrite chez un enfant.
En 2006, 437 nouveaux cas de saturnisme ont été enregistrés par ce double système. On constate une amélioration du taux de notification à l’InVS entre 2005 et 2006 : 17% des cas de saturnisme n’ont pas fait l’objet d’une notification par les Ddass à l’InVS en 2006, contre 26% en 2005.
Les cas de saturnisme étaient essentiellement domiciliés en Ile-de-France (56%) et dans le Nord-Pas-de-Calais (13%), régions où est concentrée l’activité de dépistage. Le facteur de risque ayant conduit au dépistage des cas est principalement la peinture des habitats anciens. 89% des enfants avaient une plombémie inférieure à 250 µg/L; 9 enfants avaient cependant une plombémie supérieure à 450 µg/L.


Incident cases of lead poisoning in children in France, 2006

This note describes the cases of lead poisoning in children in France during the year 2006. The data used are from the national system for monitoring lead levels in blood in children, which is based both on the mandatory reporting of new cases of lead poisoning by the local health administration to the French Institute for Public Health Surveillance (InVS) and on the records of all the blood lead levels in children held by poison centres.
In 2006, 437 new cases of lead poisoning in children were recorded. One notes an improvement in the rate of notification to InVS between 2005 and 2006: 17% of cases were not notified to InVS in 2006, compared to 26% in 2005.
Cases of lead poisoning in children occurred mainly in the Parisian region (56%) and Nord-Pas-de-Calais (13%), areas where screening activities mainly took place. The most frequently mentioned risk factor is lead based paint in old housing. 89% of children had a blood lead level lower than 250 µg/L; however, 9 children had a blood lead level higher than 450 µg/L.

 

 

 

TÚlÚcharger Acrobat Reader

Page précédente

 


Institut de veille sanitaire
Mise en ligne le 23 mai 2008

CONTACTS Contactez l'InVS